Allo Maman Dodo

Arrêtons de nous mettre dans des cases… (maman ci, maman ça…maman tout court!)

Je suis maman.

J’ai voulu un enfant jeune, mais j’ai aussi voulu profiter de mes moments à deux.

J’ai aimé être enceinte, mais parfois, j’ai detesté.

J’ai été alitée pendant toute ma 1ère grossesse.  Et puis, pour ma 2ème grossesse, je n’ai pas arrêté de courir, de porter, sans me reposer.

J’ai accouché avec péridurale, et puis, sans péridurale.

J’ai porté mon bébé. Je l’ai mis dans la poussette.

J’ai mis des couches lavables. Des couches jetables. Pas de couche du tout.

Je pête la forme, dynamique, heureuse. Je déprime, je suis au bout du rouleau, plus fatiguée que jamais.

J’ai été zen, et paniquée. Calme, et stressée.

Je ne supporte pas qu’on critique les mamans qui allaitent. Je ne supporte pas qu’on critique celle qui ont choisi de ne pas allaiter.

J’hurle sur mes filles. Je les couve trop.

J’ai allaité. J’ai donné le biberon.

Je fais mes petits plats moi même. Je fais des plats surgelés. Et du « tout-prêt ».

J’aime le bio. Quand je peux, j’en prends. Mais j’ai pas de sous, j’achète le moins cher…

Je suis trop sur leur dos. Elle m’enèrvent à être trop sur mon dos.

Je passe l’aspi tous les jours. J’ai 2 semaines de retard de repassage.

Je suis épuisée. J’aimerai reprendre le sport.

J’aime leur donner des gateaux secs bio au sésame. Je leur donne des Kinder aussi.

J’aime mes enfants plus que tout. Mais j’ai aussi envie d’être seule. Seule.

Je soigne leur look. Je les habille 3 jours pareil. Je zappe le bain. Les dents, parfois. J’adore les coiffer.

Je veux un autre bébé. Mais je me sens aussi « au complet » à 4. Etre enceinte me manque.

Accoucher à domicile? Ca me tente pas. Je n’ai pas aimé accoucher à l’hôpital.

Je suis stricte. Je suis cool.

Je suis super organisée. C’est le bordel partout chez moi.

Je suis contre la fessée. J’ai déjà donné une fessée.

Je ne suis pas toute blanche ou toute noire. Je ne suis pas une extremiste « d’une-façon-d’être-mère ».

Je suis moit’-moit.’

J’arrive pas à rester dans une case.

Je suis contradictoire.

Je suis maman, à ma façon. Et, il n’y a pas de façon type.

Arrêtons de nous mettre dans des cases, et faisons ce qu’on peut, sans vouloir forcément tout faire au mieux. Ne critiquons pas trop facilement les autres mamans. On fait toutes comme on peut.

Maman bio, maman écolo, maman laxiste, maman montessori, maman poule , MABI, maman qui travaille, maman à la maison, maman sportive, maman locavore, maman accro au shopping, maman nature, maman industrielle, maman ronchon, maman maternante, maman au bout du rouleau, maman hyper-active, mam’animale, on peut être tout à la fois, ou rien aussi, si on le souhaite.

DSC00604

C’est déjà assez difficile de devenir maman, on ne va tout de même pas se compliquer la vie davantage?

Alors, PEACE, et respectez les choix et les non-choix de chaque maman… Et l’important, c’est que nos enfants soient heureux, eux, pas par rapport aux autres.

 

(Mais tout ça ne m’empêchera pas d’écrire des articles ou je me moque gentiment de toutes ces mamans, de moi-même en premier, parce qu’après tout, mieux vaut en rire qu’en pleurer!)

Et toi, t’es quoi?

allomamandodo

33 comments on “Arrêtons de nous mettre dans des cases… (maman ci, maman ça…maman tout court!)”

  1. Les femmes sont pleines d’artifices. « J’sais pas c’que c’est mais moi, j’aime pas les artifices ! » (Dixit Grincheux, mon préféré !)

    Et bien moi, j’aime pas les cases, mais on est toutes réduites à ça. Même les enfants nous comparent aux autres mamans. Parce que c’est humain après tout.

    Mais ce que je remarque de plus chouette dans le jeu des cases, c’est que nos enfants, quoi qu’il en ressorte pour notre ego, nous préfèrent toujours aux autres. Et c’est tant mieux !

    Et nous aussi on fait tant d’efforts et on utilise des artifices (ou pas) pour remplir de nouvelles cases parfois. On se maquille : oh, t’es trop belle maman. On n’est pas maquillée, la touffe de cheveux en bataille et encore en pyj’ : tout est beau chez toi maman.

    Finalement, l’essentiel, c’est de vivre et d’être heureux, pas d’être la « best of the best » des mamans car on l’est déjà, on a gagné d’avance.

    Je me souviens des jours où ma mère venait me chercher en retard, je la maudissais et finalement, la voiture arrivait et elle descendait toute pomponnée avec de grands talons qui lui faisaient des jambes superbes et un maquillage à faire pâlir les ménagères, goûter à la main … tout est bon : ma belle maman pomponnée, et les jours belle ménagère (elle en avait plus souvent que des jours de pomponnage), mais ses goûters maison … hmmmmmm ! Et je dois dire qu’avec tous ses défauts, c’est la meilleure des mamans.

    Ce qui, pour finir sur une note d’optimisme, nous laisse de la marge pour faire nos propres erreurs, nos goûters maison (de temps en temps) et surtout, pour profiter des jours en famille. Que du bonheur en somme ! 😉

  2. Super article! Je me reconnais bien là (sauf les couches lavables 😉 ) Et ça me rappelle une conversation sur autre sujet mais qui consistait tout de même à mettre les gens dans des cases et je me suis battue comme une chiffonnière! Lol! J’aime pas les cases!

  3. Euh, merci ! Franchement, ça fait du bien à lire cet article. Si on se base sur les articles que je lis dans les magazines, sur internet, etc… bah, je serais donc une mauvaise mère, j’imagine. Maintenant, mes enfants sont heureux, sages (avec les autres), et ma grande est plutôt polie. Alors, je me dis que quoi que je sois, il semblerait que le résultat soit bon, alors c’est le plus important !

  4. Voilà qui est bien dit! Je me reconnais dans tes mots et je me sens du coup comprise et moins seule dans tous ces sentiments, ces façons d’être parfois contradictoires! Je suis un peu tout ça, parfois l’un, parfois l’autre… Nous ne sommes pas des robots ni des êtres constants, et encore moins parfaits. Il suffit simplement de le reconnaitre et aussi et surtout que notre entourage le reconnaisse en nous pour le tolérer.
    Bonne journée à toutes

  5. Moi j’aime bien quand tu pousses des coups de gueule (si c’en est un :p)
    hyper ok avec toi, faut arreter d’essayer d’etre des supers womans et accepter qu’on est pas parfaites… et accepter aussi que les autres soient pas parfaites 🙂

  6. je me suis régalée en lisant ton article. Une belle façon de déculpabiliser les mamans « imparfaites ». Je suis des groupes sur fb sur la bienveillance, la parentalité positive… Ben à force de les lire j’ai tendance à croire que je suis malveillante, une mère affreuse. Parce que oui, parfois on fait comme on peut, comme on veut aussi. Et que ça fait du bien de lire ce que tu as écris

  7. Tout est dit rien à rajouter, on ne fait pas toujours ce que l’on veut on fait ce qu’on peut. Avec des jours avec et des jours sans. Je ne suis pas parfaite et heureusement on s’emmerderais sinon. J’aime pas les super repas équilibré j’aime pas cuisiner et les maisons super bien rangé (ça fait maison témoin) moi c’est le bordel Organisé et celui qui n’aime pas et bien il va voir ailleurs, mes enfants sont heureux et ça c’est le principal.

  8. Oh super cet article.. Moi j’ai allaité, mis couche lavable, et je fais tout maison… On m’as mise dans la case : Mère à l’ancienne. Je trouve ça complètement ridicule. Si j’ai fais ça, c’est simplement pour une question de santé et d’économie… Enfin j’adore ton article !!

  9. Eh ben moi je suis tout cela !
    Tout aussi contradictoire que toi car y a des jours où je pète la forme, Maya aussi et on va faire mille chose, on va manger des petits plats préparés avec soin, courir au parc, aller à la bibliothèque, faire des beignets de courgettes bio maison, être maquillée, coiffée …. et un jour comme aujourd’hui où ma puce s’est réveillée avec 39.2 donc on a rien mangé ou presque et on est toutes les 2 couchée en pyj’ … eh même pas je culpabilise parce que c’est aussi cela être maman 😉

  10. C’est parfaitement ce que je voudrais pouvoir dire à mon entourrage et ce n’est pas toujours facile de trouver les mots. Merci de l’avoir fait pour nous toutes . 🙂

  11. Coucou, j’ai découvert ce site dans l’émission Les maternelle…
    Je kiff!!!
    Je me retrouve dans se blog, je me sent moins seule et sa fait vachement plaisir!
    Merci

  12. bonjour,

    ahaha

    j’ai allaité, tiré mon lait, donné le bibi, cododo, portage, poussette, lit à barreau, matelas sur le sol.
    j’aime qu’il me réclame pour dormir, mais j’aime quand c’est papa qui l’endort, j’aime quand il me laisse tranquille, mais j ai envie de pleurer quand il préfère ses grands parents, je cuisine, surgelé, frais, marché, supermarché etc etc

    http://noahdecajou.blogspot.fr/

  13. Moi bah je suis tout ça et comme toi j’en ai marre de ces cases et de ces étiquettes! Malheureusement il y en aura toujours pour tenter de nous en coller dans le dos hein et qui vont critiquer le moindre de nos gestes, mais j’m’en fiche j’aime bien ne pas entrer dans le moule et faire rager les gens!

  14. Il y a deux sortes de mamans sur internet, celles qui se sentent nulles et qui pensent que les autres s en sortent mieux et celles qui se pensent au top et critiquent les autres…elles ont tort toutes les 2, on fait ce qu’on peut et puis c est tout…au lieu de nous critiquer, juger, plus de solidarité entre nous …moi je voulais être une maman bio, écolo, porteuse,…et puis mon petit monstre a tout balancé par la fenêtre de la réalité d’avoir un enfant…donc je suis une mère indigne, imparfaite et solidaire de toutes les autres…d’où ma page facebook maman solidaire….où je partage quelques uns de tes articles qui nous parlent vraiment !!!

Laisse un commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :