Une journée à Paris, seule avec ma Terrible…

Je me suis dit: Allez, je vais le faire, tout le monde va y aller avec son enfant… Alors why not…

Je me suis aussi dit « Mais elle n’est pas comme les autres« .. Elle est, comment dire… Pleine de vie! Elle déborde de vie…

J’ai tenté. Pour la première et dernière fois

Tout avait pourtant bien commencé. Excitée à l’idée de prendre le train…

photo 1-39

Plutot sage dans sa YOYO (qui m’a bien été utile, et facile à plier et déplier…)

Une fois dans le train, ça s’est compliqué. Impossible pour elle de rester assise.

Elle ne tient pas en place plus de 3 secondes (j’ai compté!)...

photo 2-37

Le livre de gommette l’a occupé 4 minutes 34 sur 1h30 de train. Le reste du temps, elle n’a cessé de bouger, sauter sur le siège, crier, enlever son collant, ses chaussures… Et fait tomber ses doudous (oui, elle en a deux…) pour la 7è fois…

Arrivées à Paris, Miss Terrible a fait place à Miss Bougon. « J’veux rentrer à la maison, il est où Papa?  » Avec début de colère à la clé…

photo 3-33

Trop de bruit pour cette petite campagnarde. Elle boude dans le bus (mais elle tape aussi tous les passants avec ses pieds…) et fait tomber ses doudous pour la 21è fois.

photo 4-20

Au resto. Ca peut aller. Elle reste plutôt près de moi. Et elle mange (beaucoup!) (presque plus que moi!)

Puis Métro. Elle râle. C’est long. Elle fait tomber ses doudous pour la 37è fois…


photo 2-38

Arrivée au Jardin d’Acclimatation, Miss Terrible Puissance 3 fait son entrée…

Nous arrivons à l’Event LEGO DUPLO (j’en reparlerai…)

Alors que la plupart des autres enfants de blogueuses restent à coté de leur maman (normal quoi), la mienne est déjà barrée à l’autre bout pour regarder les balançoires, et court sur le pont en bois (manque de tomber), et revient après que j’ai hurlé 5 fois son prénom…

photo 3-34

Ne comprenant pas le concept « Attendre son tour et faire la queue avant de rentrer dans le château« , elle double tout le monde et n’écoute pas le monsieur qui lui dit de sortir. Elle bouscule, fonce dans le tas, bref, un pilier de rugby…

Entre temps, j’ai réussi à la perdre, (enfin, elle s’est enfuit) car j’ai du aller rechercher ma poussette à l’intérieur et quand je suis revenue (sans la poussette, c’était trop long, j’ai eu comme une envie de vérifier qu’elle était encore dans le château gonflable comme je lui avais demandé) elle n’y était plus. Vision d’horreur. Panique. Pleurs. Déchirement du coeur. Appels. Tremblements. Stress. Le monsieur de la sécu me dit qu’elle est à l’accueil. Heureusement cet épisode n’a duré que même pas 5 minutes mais pour moi ce fut une éternité (Pour elle, non, elle a simplement été voir le monsieur, en lui disant qu’elle était perdue, et je l’ai retrouvé s’amusant sur le fauteuil à roulettes de la standardiste…) Bref. Le site était pourtant clos mais Miss Cascadeuse est passé par dessus les chaises en guise de barrière.

photo 4-21

Après cet évènement, Miss Nus-Pieds à refusé de remettre ses chaussures, et est restée pieds nus jusqu’au bout. Un petit tour dans les brumes rafraichissantes, ça fait pas de mal (les deux doudous sont encore tombés, normal, quoi…)

photo 5-5

Mais pour elle, la journée ne fut que jeu et amusement (c’est dingue comment la vision maternelle est différente!)

Les escalators, ce super manège…

photo 3-35

Et retour dans le train, ou je pensais qu’après avoir gesticulé des heures durant, elle allait se calmer, non non, Miss Boule-De-Nerfs a continué à ne pas m’écouter, lancer ses chaussures, tirer la langue au monsieur de derrière, lécher le fauteuil, enlevé le noeud dans ses cheveux, laisser tomber ses doudous, crier « caca boudin » et « crotte de nez » (ses deux mots préférés), et a même voulu retirer sa jupe… (Avec le regard des gens en prime, et un Monsieur qui m’a dit « Et bien ça doit pas être facile tous les jours ».. J’te l’fais pas dire…). La cata…

photo 2-39

Et tout ça NON-STOP jusqu’à l’arrivé de notre train, 19h… Une vraie pile électrique, j’ai tout essayer, ton autoritaire, menace, claque sur la main, chantage au chocolat (ouai, je sais, mais j’ai tout essayé pour qu’elle reste assise et qu’elle ne me fasse pas honte…)

photo 1-41
En lisant ce récit, tu vas certainement me dire « Non mais c’est un enfant, c’est normal » Oui bien sur, mais quand je la compare à TOUS les autres enfants présents, je pense avoir été la seule mère un peu dépassée qui n’a même pas pu parler à mes copines…

Miss-Terrible-Bongon-Cascadeuse-Nus-Pieds-Boule-De-Nerfs a eu raison de moi!

Voila, alors, Une journée à Paris, seule avec ma Terrible… Plus jamais!

Mardi j’y retourne, mais SEULE…

Et toi, ton enfant est plutôt sage ou foufou?

allomamandodo

23 comments on “Une journée à Paris, seule avec Miss Terrible… Never Again!”

  1. Je suis fatiguée rien qu’à te lire! Moi, j’ai réussi à canaliser ma fille en la gavant de frites, nuggets, ketchup, glace, bonbons et coca!! Pas fière mais ça a marché! Bonne nuit reposante!

  2. Nous l’avons perdue au vide-grenier dimanche dernier si cela peut te donner une idée … et elle est plus grande donc on n’a pas fini d’en baver. Après, ce n’est pas toujours ainsi. Elle a ses périodes. Plus les vacances approchent, plus on est en fin de période, plus elle est fatiguée plus elle peut être pénible/têtue/insupportable.

  3. Je comprends pourquoi je ne t’ai qu’aperçu 😉
    En fait, le mien c’est un ange à côté de ta Miss-Terrible-Bongon-Cascadeuse-Nus-Pieds-Boule-De-Nerfs !
    Profite bien de ton event mardi prochain !

  4. C ma faite en plus… c moi sui t fit de lamener .Ici aussi elle ne sait pas ce que sait d’attendre son tour. Au retour dans le train elle n’a pas dormi. Et arrête pas de cause. Paris, lego copain gâteau.. Et le pauvre m. A cote devait en avoir marre mais ne mettait pas le bordel ouf.

  5. Bon ben j’ai bien l’impression qu’elle a réussi à te vacciner des longues sorties à deux. C’est pas très cool pour ta journée, au moins tu auras essayé. Dis voir la miss c’est pas très sympa pour ta maman, demain t’as intérêt de faire une énoooooorme sieste ^^

  6. A la maison j’en ai une qui m’épuise nerveusement mais qui est impec à l’extérieur. C’est sympa (qu’elle se tienne en sortie) mais des fois moi aussi je voudrais bien un petit « ça doit pas être facile tous les jours » (histoire de me sentir un peu comprise).
    Sur ce bonne nuit (je crois que tu l’as bien méritée 😉 )

  7. Pour retrouver votre propre calme et bien-être, je vous conseille de sévir un peu si elle s’habitue à ce genre de comportements sinon vous n’avez pas fini d’en baver.
    Ce qui marche bien : expliquez à l’enfant (et ce dés 2 ans) avant toute promenade que l’on pense « à risque » le comportement que l’on attend de lui (écoute, bonne tenue dans les transports en commun, interdiction de dire des gros mots aux passants, de les frapper, de faire des caprices, etc…) Et que s’il ne se plie pas à ses règles alors il ne participera plus à ce genre de promenade car elles seront trop stressantes pour maman. Et qu’il pourra être puni en rentrant à la maison.
    En général, ils comprennent très bien et très vite le BABA de la vie en société.

  8. Quel bonheur de voir que je ne suis pas seule au monde dans ce cas !
    Maman d une minimoi 3ans et 9 mois et d une mini minimoi 15 mois je me retrouve exactement dans tout ce que vous dites
    Ça me rappelle les dernières vacances premier voyage en train et pas des moindre 9h de nuit… En me disant elles dormiront peut être pas tout le trajet mais au moins une partie… Que nenni! La grande est tombé au bout de trois heures de trajet la petite ne marchant pas encore seule elle a fermé l œil en tout et pour tout dix min!
    Le train c’est trop bien le grand couloir le miroir…. Etc etc
    Pour les sorties je ne rentre pas dans les détails mais c’est exactement comme vous!
    Et pourtant… La grande est polie bien élevé aide etc… Elle a juste un « léger » trop plein d’énergie… Alors pour les conseilleurs la recadrer n’est pas là le problème, le problème c’est que quand on déborde d’énergie il faut l’éliminer toute cette énergie…
    Prochaine étape séjour à Disney
    Toujours seule avec les minimoi voyage en train de 6h cette fois mais de jour avec option couchette (on sait jamais)
    Autant dire que ces quelques jours vont certainement m’épuiser mais voir des étoiles dans les yeux de mes filles c’est magique

  9. ma pauvre!!!! oui ce n’est qu’une enfant mais ça nous use ;-)) en tout cas je me suis rappelé que je n’ai pas encore testé le jardin d’acclimatation avec la mienne, bientot bientot !! la prochaine fois que tu viens sur paris (car on oublie les « jamais plus ») préviens moi 😉

  10. je compatis et je comprends fort!!! 🙂 ma grande de 3anset4mois me fait un caca nerveux si à la sortie de la maternelle on passe pas par la balançoire et le toboggan du jardin de la maternelle! je dois alors parlementer et promettre plein de confiserie ou alors faire semblant de partir pour qu’elle prenne peur et me suive enfin 🙁 quand au supermarché c’est terrible aussi depuis le tapis escalator qu’il faut passer et repasser au ptit jus qu’elle doit boire dans les allées et que je dois rappeler 20 000fois de pas jeter l’emballage mais de le garder pour la caissière ; en passant par mes supplications pour pas qu’elle « touche » les gens qui lui plaisent ou « frappe » ceux qui lui plaisent pas!!! bref j’adore sortir avec ma crevette…

  11. oh la la ! j’avais bien vu l’épisode où tu es partie en courant et où tu l’as retrouvé mais le reste de la journée etait dur dur!
    Mais sinon, comment tu fais pour prendre une photo avec une poussette dans l’escalator.
    😉

  12. Je suis tombée sur votre blog par hasard, et allant à Paris demain avec ma fille de 3 ans (on habite Lyon), j’espère ne pas vivre la même journée de folie !!!

Laisse un commentaire!