Quel est l’âge le plus difficile pour voyager avec un enfant ?

Partir en voyage est toujours une aventure enrichissante, surtout lorsqu’il se déroule en famille.

Enrichissant mais fatiguant, avouons-le !

Le déplacement avec un enfant reste tout de même délicat car il s’agit d’un être fragile qui a besoin de protection et d’attention. Pour que les choses se passent de la meilleure façon possible, il faut prendre des précautions nécessaires selon qu’on voyage avec un enfant en bas âge, un bébé ou un nouveau-né.

Allez, je vous fais un topo et vous donne les astuces de maman :

Quel est l’âge idéal pour voyager avec un enfant ?

À partir de l’âge de 5 ans, on peut dire qu’un enfant peut voyager partout dans le monde entier.

Avant cet âge, son déplacement est plus “délicat”. Pour lui créer ses premiers souvenirs de voyage, il est recommandé de s’échapper deux ou trois jours loin du domicile familial, tout en restant en France.

Louez un logement adapté à un bébé sur un site de location de maisons, appartements et studios comme Rentola Immobilier pour satisfaire ce besoin. Cette plateforme propose de nombreuses offres de logements à louer à travers la France. Ses niveaux de prix.et les différents types de logements disponibles dans son importante base de données permettent de couvrir les besoins de milliers de personnes. Que ce soit pour des vacances ou à l’occasion d’un déménagement, vous trouverez une habitation convenable pour votre enfant !

Le décalage horaire a-t-il un impact sur les enfants ?

Un enfant aura du mal avec le décalage horaire comme un adulte. Ses capacités d’adaptation sont encore plus faibles que celles de l’adulte. C’est pourquoi il faut prévoir un séjour d’au moins 15 jours dans un lieu ayant un décalage horaire supérieur à 4 heures.

Quelle altitude respecter pour les enfants?

En principe, lorsqu’un être humain atteint l’âge de 13 à 15 ans, il peut s’adapter à une haute altitude de la même manière qu’un adulte. S’il est en bonne condition physique, ses capacités d’acclimatation devraient lui permettre de voyager en avion partout dans le monde. En revanche, les enfants en bas âge et les bébés ne peuvent pas résister à la haute altitude. Ils sont très sensibles avec des capacités pulmonaires limitées. Lors d’un voyage en avion, il faut vérifier les manifestations de la raréfaction de l’oxygène chez les enfants à savoir les vertiges, les maux de tête, les nausées ou encore les insomnies).

En fonction de l’âge, voici les altitudes recommandées pour les enfants (source internet): 

  • 1500 mètres d’altitudes au maximum jusqu’à 1 an
  • 1800 mètres au maximum pour 1 à 2 ans
  • Jusqu’à 2500 mètres pour les 2 à 5 ans
  • Plus de 3000 mètres d’altitude pour les 5 à 10 ans. 

Il vaut mieux faire des paliers d’acclimatation pour s’acclimater progressivement.

Formalités administratives des enfants en voyage

Voici les documents de voyage dont a besoin un enfant pour voyager dans un autre pays hors de l’Union européenne. Pour les voyages à l’intérieur du territoire, il suffit d’avoir une pièce capable de l’identifier. Pensez à faire une photocopie et une numérisation de ces documents pour prévenir une éventuelle perte.

1. Passeport pour mineur

Il faut prévoir un passeport pour chaque enfant qui voyage dans un pays qui en nécessite. Ce passeport a une validité de cinq ans. Il faut payer un timbre fiscal de 17€ si l’enfant a moins de 14 ans et 42€ s’il a entre 15 et 18 ans. Le passeport des personnes majeures coûte 86€.

2. Carte nationale d’identité 

Si le voyage se déroule au sein de l’Union européenne, l’espace Schengen et la Suisse, l’enfant aura juste besoin d’avoir une carte nationale d’identité. Cela est valable à condition d’être accompagné de ses parents.

3. Livret de famille

Il peut être nécessaire lors d’un voyage dans un pays qui l’exige. Ce document certifie la filiation entre un parent et son enfant.

4. Autorisation de sortie de territoire

Ce document peut être exigé dans certains pays dans le monde lorsque l’enfant voyage avec l’un de ses parents. Il atteste que l’autre parent a donné son autorisation pour sortir du territoire. L’autorisation de sortie est une simple lettre signée par l’autre parent qui n’est pas délivré en mairie.

5. Carnet de santé / Carnet international de vaccination

Il est important d’avoir les antécédents médicaux de l’enfant au moment de faire un voyage. Cela permettra à un médecin sur place de savoir à quoi s’attendre en cas de souci de santé.

Pour ce qui est du carnet international de vaccination, il est nécessaire pour entrer dans certains pays. Il prouve que l’enfant a pris tous ses vaccins avant de faire le voyage.

En somme, voyager avec son enfant nécessite de prendre des mesures pour le protéger, mais aussi pour passer la douane dans certains pays. Lorsqu’il s’agit d’un enfant en bas âge, il est toujours nécessaire de demander l’avis de son médecin traitant. Selon son état de santé et son âge, ce dernier saura si l’enfant est apte à partir à l’aventure ou non. Il indiquera aussi quelles mesures prendre pour garder l’enfant en bonne santé afin de profiter pleinement du voyage.

.

Et surtout, surtout …

Kiffez ! Dites-vus qu’en voyage, on doit relâcher la pression… Pas grave si le rythme change un peu, si on zappe une douche, si on mange moins sain, l’important c’est d’en prendre plein les yeux, de découvrir les us et coutumes locales et de montrer aux enfants que le monde est beau !

Photo souvenir des filles à Minorque, il y a longtemps!

Collaboration commerciale – Article hôte.

allomamandodo

2 comments on “Quel est l’âge le plus difficile pour voyager avec un enfant ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *