Etre mère: L’étonnante ambivalence de la solitude…

Aujourd’hui je vais vous parler de solitude. Et de non-solitude. Des deux à la fois.

 

Etre enceinte. Devenir deux.

Devenir mère, se séparer.

Et on se sent seules.

On est seules face à nos doutes, nos interrogations,

Seules face aux tâches à accomplir, au quotidien à gérer, aux choses à faire ne permanence,

Seules face à ses remords de ne pas avoir assuré, d’avoir crié, d’avoir craqué face à ses enfants,

Seules face à la vie, face à la société, face à tous ces gens qui n’ont pas l’air de nous soutenir…

Ce sentiment de solitude nous pèse.

Ca nous écrase le coeur.

On regarde les autres autour de nous et on se dit que personne ne nous comprend…

 

 

Seules contre tous.

 

 

solitude maman

Seules sur la barque de la vie…

 

 

 

 

Mais d’un autre coté, ce qui est étonnamment contradictoire,

c’est que lorsqu’on est mères,

On n’est JAMAIS seules!

Le matin, les enfants dans les pattes, avec cette course à l’horloge pour ne pas arriver en retard à l’école et tout avoir fait en temps et en heure,

Puis au travail, entourées de collèges, d’autres personnes extérieures, ce brouhaha incessant, ce sentiment de ne jamais avoir une minute à soit,

Jamais seules,

Et puis le chrono du soir, où tout doit être fait en temps et en heure sous peine de créer le chao à la maison, et toujours le bruit.

Les enfants qui ont besoin de nous, qui s’installent sur nos genoux, pour le câlin du soir…

Jamais seules.

Mais tellement seules.

 

 

jamais seule gommettes

Jamais seules.

Même aux toilettes.

 

 

La solitude est notre meilleure ennemie.

La solitude, on la vit au quotidien, alors qu’on ne la ressent jamais vraiment.

 

J’aimerai éprouver ce sentiment de me retrouver seule, sans rien avoir à faire.

J’aimerai m’ennuyer, me sentir débarrassée de tout fardeau du quotidien.

Avoir le temps de penser à 100% à moi, seule.

 

La non-solitude.

Le sentiment de ne jamais pouvoir souffler VRAIMENT.

Le sentiment d’être toujours obligée de faire au lieu de simplement ETRE.

 

Etre mère,

JAMAIS SEULE

ET A LA FOIS TELLEMENT SEULE…

 

 

mere poids enorme epaules

(Lire l’article)

 

Je pense que beaucoup de mamans se reconnaitrons dans ce texte.

Cette idée d’être à la fois vraiment seule et jamais seule.

Seule mentalement, mais pas physiquement…

Mais si nous sommes toutes un peu seules,

On peut dire que toutes ensembles, on ne l’es plus vraiment, non?!

 

Plein de courage à vous les mamans!

Et plein de courage à vous les papas! (Je parle souvent au féminin comme je raconte ce qui se passe dans ma tête, mais ce texte s’applique bien évidemment aussi aux hommes!)

 

(Je vous partage cet article car ce sentiment reviens souvent dans mes pensées, je me dis tellement de fois que je me sens seule, alors que je n’ai jamais de moment vraiment seule! Même étant épaulées et soutenues, on a parfois quand même cette impression de solitude/non-solitude cumulée…)

 

Capture d’écran 2017-04-27 à 21.27.39

Je fini quand même sur cette note d’amour entre soeur, qui me remonte mon moral à +10000!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

  1. Ping : Etre mère : L’étonnante ambivalence de la solitude… – Arlette & Colette

  2. Ping : Culture et cinéma : La chanteuse Véronique Sanson nous chante la solitude | FINALSCAPE