Coucou! Ahhh, Noël, Noël…

Je discutais sur instagram avec une abonnée, Emilie…

On parlait de cadeaux de Noël. Et on en est venues toutes les 2 à cette même réflexion. Quelle charge mentale! Préparer Noël, on adore, c’est plaisant, mais c’est tout de même sacrément prise-de-tête quand on veut consommer BIEN, responsable, mais aussi en respectant son budget….

LA CHARGE MENTALE DE NOEL

Alors, tout de site, je vous le dis, je ne fais PAS de généralité, je parle dans MON CAS, celui d’Emilie, et certainement des dizaines d’entre vous. Pour d’autres, vous n’allez pas vous reconnaitre dans cette description, et tant mieux!

  • Penser dès le mois de septembre à Noël.
  • Réfléchir au budget, combien économiser par mois, combien on met par enfant.
  • Et les neveux/nieces, et nos parents/beaux-parents? Et nous? On aura quelque chose?
  • Regarder si des magasins font des promos en avance. Pour étaler les dépenses. Dès le mois d’octobre.
  • Octobre, premiers achats, novembre on peaufine, décembre, on carbure! L’air de rien, c’est tout une organisation, on pense très souvent à cette liste qui ne cesse de s’allonger.
  • Acheter local, responsable, made in France, mais plus cher, et aussi grande distribution, made in China, car moins cher…
  • Veiller à ne pas surconsommer. Pas d’enfant pourri gâtés. Mais un peu quand même? C’est quoi TROP gâter?
  • Réfléchir aux cadeaux prioritaires. Que faudra-t-il ABSOLUMENT ACHETER? Savoir à la place des enfants car ils changent d’avis ou ils n’ont pas les mêmes priorités…
  • Réfléchir à la liste à donner à la famille. Bon, ok Mamie C va prendre ça et ça, tata va lui acheter ça, et je demanderai à Mamie K de commander ça aussi…
  • Demander ce que veulent les neveux/nièces, et faire en sorte que ça rentre dans le budget.
  • Faire les 1eres recherches, sur les sites, les applis, les ventes privées, les magasins de de stockage, les promos flash, les lots…
  • En parler entre copines « Tiens chez Machin ils font 3 logos pour le prix de 2 »
  • Mais ont-ils besoin de 3 legos? Culpabiliser. J’achète trop / pas assez / pas bien / pas à temps…
  • Gérer tout ça en même temps que la vie quotidienne. LEs enfants sont à fond « NOEL » et nous aussi. Le sapin, la déco, la lettre au Père Noël, les fils de Noël… Bref, le bon côté de cette période.
  • Repenser aux cadeaux. Je suis à la bourre. Ma soeur à tout fini déjà.
  • Se noter d’aller absolument là bas et là haut aussi, avant telle date pour ne pas rater le promo. Faire tout cela SANS les enfants, en dehors de notre temps de travail évidemment.
  • Comparer les prix sur internet. Il est moins cher là, mais y’a les frais de port. Il sera peut-être moins cher plus tard. J’attends et je risque la rupture de stock ou je le prends tout de suite?
  • Faites des listes. Ce que j’ai acheté, ce que je dois acheter. Ce que je dois trouver s’il reste du budget. Ce que j’oublie. Et mince, j’ai rien pris pour Machintruc!!!
  • Culpabiliser quand on voit le cadeau 10 euros moins cher alors qu’on vient juste de l’acheter!!!
  • Sans oublier le repas de Noël. Je fais quoi? Pour qui? Comment on s’organise? J’achète quand? Les dates de péremption. On boit quoi. Faut faire des sablés aussi.
  • Emballer les cadeaux, le soir, pendant que tout le monde dort. Galérer à les faire tenir dans un sac, un carton, bien cachés…
  • Gérer les cadeaux déjà achetés. Stocker. Les cacher. Se souvenir de la cachette. Noter ça quelque part. Perdre le papier.
  • Acheter les cadeaux pour la belle-famille, car sinon, ils n’auront rien.
  • Se demander pendant des jours si tout sera OK. Si les enfants seront heureux même si on n’a pas pu acheter ceci ou cela car c’était hors budget. Se dire que 5 cadeaux chacun, c’est déjà énorme. Certain en ont que 2. D’autres 15…
  • Se dire que ce n’est pas cette année qu’on se fera un cadeau. Plus de budget. Pas grave, on aura celui de chéri. Ou pas…

.

Ca n’a l’air de rien, mais la charge de Noël, dans la plupart des cas (je parle de famille hétérosexuelle évidemment), revient aux MERES. Pas aux pères.

Les vrais Père Noël, ce sont les MERES NOEL!

.

(Ceci n’est pas un article CONTRE la gente masculine je ne fais que relater des faits présents dans des dizaines de famille autour de moi? Keep Calm!)

.

C’est épuisant parfois. Mais pour leur bonheur, leur sourires, leurs yeux pétillants, leurs cris et leur joie éclatante sur le visage, on le fait!

Ca aussi, on gère.

.

On en passe des moments en magasin, des soirées sur le net, on en fait des listes, des post-it, des mémos, mais on est récompensées…

Le matin de Noël, voir la famille émerveillée.

.

Voir son conjoint AUSSI SURPRIS que les enfants car lui aussi découvre les cadeaux que vous avez acheté aux enfants (vous lui en avez parlé oralement mais il n’a pas tout retenu et n’étais pas là pour les acheter…)

.

Bref…

Mère Noël est crevée, mais heureuse!

.

.

Est-ce un sentiment propre à moi? Non, j’en ai parlé à pas mal d’entre vous, lectrices, et c’est pareil chez vous.

Bien sûr, j’exagère un peu avec cet article, il est là pour mettre le doigt sur cette charge supplémentaire qu’on s’impose soi-même pour encore une fois faire plaisir aux autres et se prouver qu’on peut passer de bons moments, un bon Noël en respectant timing et budget.

Mission réussie!

A l’année prochaine!

(Entre temps, on gérera les anniversaires des uns et des autres!)

Et 3 jours après…

MEEERRDDEEE J’ai oublié de sortir ce cadeau! OUPS!

(Oui, il y en a toujours un de trop bien caché!)

Allez, je retourne à mon travail…

Vous concocter plein de contenus créatifs!

(Plus d’infos ici!)

allomamandodo

19 comments on “La charge mentale de Noël…”

  1. Alors là, bingo. Tu tapes dans le 1000 c’est exactement ce que moi en tant que maman je fais. Et le papa tout ce qu’il trouve à dire c’est t’as encore dépensé ?

  2. Exactement! C’est exactement ça!
    Je parie sur la petite remarque le 25 décembre de la part de mon mari « ah mais alors c’est ça un Present Pet? »!
    Maintenant je ne m’occupe plus des cadeaux de son côté a lui… Il se débrouille, c’est trop pour moi!

  3. J avoue qu ici, seul les enfants auront des cadeaux, pour les adultes malheureusement nous n avons pas le budget. Habituellement, le cadeaux des adultes c est de voir le bonheur des enfants et d etre réunis tous ensembles et passer un bon moment. Ca risque d etre un peu compliqué cette année.

  4. Alors là c’est vraiment à peine exagéré, je me retrouve quasiment dans tout ce que tu décris mais au fond j’adore ça, qu’est-ce qu’on ne ferai pas pour nos enfants/neveux et nièces

  5. Alors c’est exactement ça. J’essaye de privilégier les occasions car ça permet de faire plus de cadeaux pour le même budget. Cette année je m’y suis pris bien en avance et du coup j’avais fini Noël de mes 3 et anniversaire de mon grand mi octobre. Bon là je rajoute un petit cadeau pour le petit dernier.
    J’ai fait 3 de mes 4 nièces (anniversaires et noël compris). J’ai une nièce de septembre, une de novembre, une en décembre et une en mars du coup je fais tout d’un coup comme ça le budget est fait et terminé. Il faut juste garder les cadeaux au chaud.
    Mon mari ne s’en occupe jamais et j’aurais de la chance s’il pense à aller me chercher un cadeau. Maintenant le plus simple je me le fais moi même.
    Tous les ans je me dis qu’il faut mettre de côté tous les mois pour avoir les budgets quand les anniv et noël arrivent mais on n’y pense pas. Je crois que pour 2021 je vais mettre en liquide de côté comme ça on aura ce qu’il faut.

  6. Merci pour cet article! Qui reflète pourtant ce qui se passe dans la grande majorité des familles je pense… en tout cas dans la mienne c’est comme cela que ça se passe. Je me suis retrouvée dans la plupart des points.

  7. Bonjour,
    Et si Noël c’était autre chose que le festival des cadeaux ?
    Une seule chose m’importe pour Noël : être avec ma famille et cette unique doléance de chaque année est encore plus grande en cette année bien particulière…
    Bel après-midi.

  8. Merci pour cet article , c’est tout à fait ça, mais cette année est différente car d’habitude j’allais chiner les cadeaux en braderie, mais là j’essaye de prendre du local si possible mais autrement je fais les grands magasins.

  9. C’est complètement ça ! J’ai un petit bébé en route pour le 10 janvier alors j’anticipe vraiment car je sens que je serais à la maternité au moment de Noël ! ! Il faut toujours penser à tout et je crois que ce qui m’achève c’est quand mon mari me demande ce que je veux comme cadeau !!

  10. C’est tellement ça et vrai, mais cette année j’ai pas géré les cadeaux à cause du covid chéri voulais qu’on prend les cadeaux de Noël avant le confinement et pour une fois c’c’est lui qui a géré.

  11. Charge mentale tout court… Tu as raison Noël est bien représentatif également. J’ajouterai aussi les calendriers de l’avent mûrement réfléchis par mes soins.
    Mais voir le bonheur dans les yeux des mes 3 filles ça efface une grande partie de la fatigue.

  12. Après les 36 Noël à droite et gauche, j’enchaîne avec les anniversaires ma fille du 26 décembre et l’autre du 15 janvier. Même pas peur!
    Je n’ai commencé aucun cadeau, je suis une dingue.
    Bisettes

  13. Nous on a un point en moins dans ta liste…c’est le partage de la liste de noël (ça marche aussi aux anniversaire!). On fait la liste sur mes envies et chacun choisit ce qu’il veut sur la liste! On est fan et nos familles aussi!

Laisse un commentaire!