Coucou cher lecteur, chère lectrice, chère personne qui parcours ce blog en ne lisant que la moitié des lignes,

Petit Billet « sérieux » aujourd’hui, juste pour te dire qu’aujourd’hui c’est la journée mondiale de l’AVC. Alors au lieu de t’expliquer ce qu’est un AVC de manière scientifique (si tu veux le savoir, cliques ici ), je me propose de juste te rappeler les signes avant-coureur de l’AVC, que tu dois absolument prendre au sérieux, si ces signes t’arrivent à toi-même ou si tu les vois sur un proche :

Engourdissement ou Paralysie d’un membre ou d’un côté ;

*  Baisse brutale, unilatérale de la vision ou vision double ;

*  Troubles de la sensibilité d’un membre ou d’un côté (ou déficit moteur);

Troubles du langage, difficulté d’expression et de compréhension

Troubles de l’équilibre et de la coordination.

(NDLR : Après une cuite, c’est normal, t’es encore bourré, tu ne fais pas forcément un AVC calme toi !)

En cas de doutes, faites vite ce test , demandez à la personne de :

–      sourire

–      lever les deux bras ensemble et les tenir en l’air

–      répéter une phrase simple clairement

N’hésitez pas à appeler le 15 et décrire les symptômes, car si il s’agit effectivement d’un AVC, les minutes comptes ! Il faut agir dans les 3 heures , car 7 heures après, certains dommages sont souvent irréversibles.

Le but de ce dépistage rapide et précoce est de pouvoir rapidement effectuer une thrombolyse (injection permettant de déboucher le vaisseau) afin d’éviter une mort instantanée ou dans les semaines suivantes, ou alors des séquelles plus ou moins handicapantes.

Personnellement, l’AVC a toujours été quelque chose qui me fait flipper. C’est tellement rapide, mystérieux (pourquoi lui? Maintenant?), je me dis souvent que je peux être victime ou témoin de cet accident.

L’AVC n’en a que faire de l’âge, du sexe, de la raison sociale, l’AVC prends tout, déferle sur la vie des gens en un éclair et détruit tout sur son passage. C’est une bombe silencieuse, une tornade subtile, alors, mieux vaut être prévenu…

Voilà, promis, demain, je te refais rire !

allomamandodo

4 comments on “Lundi 29 Octobre : JOURNEE MONDIALE DE L’AVC”

  1. Mon père a fait un AVC il y a 6 ans. Il avait 48 ans. Il y a survécu grâce à l’intervention de ma mère qui a constaté un trouble du langage. Malgré tout son état s’est dégradé brutalement dans la nuit alors qu’il était hospitalisé. Les médecins étaient présents et n’ont rien pu faire… Après 1 mois de réa, 2 mois de neuro et 6 mois de centre de rééduc, il a enfin pu rentrer chez lui. Cependant, il était hémiplégique et ne pouvait plus se servir de son côté droit. Il a du réapprendre à vivre, à manger, à bouger. Le cancer l’a emporté il y a bientôt 3 ans alors qu’il commençait à pouvoir faire 2 ou 3 pas, à être audible, à revivre…
    Il y a 2 types d’AVC: ischémique ou hémorragique (forme la plus grave avec 10% de taux de survie). Cependant, attention aux hoax, il y en a de plus en plus qui circulent. (http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/avc-au-bbq).
    Les médecins que nous avons rencontrés nous l’ont dit: on n’aurait pas pu faire mieux. C’est le corps qui réagit, qui s’exprime, qui lâche et la médecine ne peut que réparer mais pas vraiment prévenir…
    En tout cas, je souhaite du courage à tous ces malades qui se battent quotidiennement contre les séquelles d’un AVC et à toutes les familles dont le quotidien est plus que bouleversé par cette maladie.

  2. Merci pour ton témoignage, c’est pour cela que je voulais essayer d’en parler, même si je n’ai pas de connaissance scientifique et que je n’ai jamais été concerné par cela. Il faut être vigilant, ça peut arriver à tout le monde, quelques secondes suffisent pour changer le reste de nos vies. Ta mère a bien réagi. Et j’espère qu’en en parlant, on pourra faire réagir d’autres personnes avant qu’il ne soit trop tard.

  3. Je lis tes vieux articles et je suis « contente » de tomber sur celui-ci. C’est important d’en parler et il faut aussi savoir que ça touche les bébés. J’ai été très surprise quand on m’a annoncé que mon fils avait fait un AVC à la naissance, je ne savais même pas que c’était possible !
    Par chance et grâce à la plasticité du cerveau des nouveaux nés il n’a pas de séquelles pour le moment. On a juste remarqué qu’il a été gaucher assez tôt (vers 10 mois à peu près), aujourd’hui à 2 ans il est clairement gaucher sans délaisser son côté droit (côté qui risquait d’avoir des séquelles).

    • J’en avais entendu parlé car une copine qui a accouché en même temps que moi avait eu ce problème, c’est très « choquant » pour les parents et l’entourage… Gros bisous a toi et ton petit gaucher!

Laisser un commentaire