Allo Maman Dodo

Arnaque parentale n° 42: Les faux pleurs! #Humour

Tout va bien dans ta maison.

Tout est calme,

Tu te sens si serein…

Quand tout à coup…

L’enfant n’est pas d’accord.

L’enfant veut se faire entendre et montrer qu’il est en colère…

Alors, l’enfant se met à pleurer!

(Arme de défense number ONE!)

.

.

Encore, et encore.

Et pleure, pleurniche, renifle, repleure, repleurniche, reteindre…

Alors, il y a plusieurs solutions:

  • Tenter de le rassurer et de le consoler (ne fonctionne pas)
  • S’enerver encore plus (mauvaise idée)
  • L’ignorer (option choisie)

Puis, quelques minutes après, tu demandes à ton enfant…

« Pourquoi tu pleures? »

.

.

L’enfant ne se souvient même plus pourquoi il pleure!

🙂

Allez, rassurez-vous…

Ils sont tous pareils!

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

allomamandodo

2 comments on “Arnaque parentale n° 42: Les faux pleurs! #Humour”

  1. Ouiii c’est sa…ça peut aussi devenir des crises fortes, rassurer et réconforter ne fonctionne pas toujours…et généralement ils ont la mémoire hyper courte c’est fou, quelquefois je me dis que je déteins sur lui avec ma mémoire de poisson rouge! Alors du coup, ça m’arrive d’ignorer le temps que la crise soit passée

  2. Moi je dirais plutôt que l’enfant est en surcharge émotionnelle et que ça sort. Il a accumulé ça dans sa journée, ou même sur plusieurs jours, et puis ça sort, même si l’enfant n’est pas capable d’analyser pourquoi il est débordé par ses émotions, ça mérite d’être écouté. Les pleurs soignent et après l’enfant se sent mieux, à condition d’avoir été respecté, écouté. Juste prendre son enfant dans les bras, le rassurer, lui montrer qu’il a le droit de pleurer, attendre que ça passe. Et bonne humeur garantie ensuite. Pour la maman aussi qui se sent compétente et à l’écoute de son enfant.

Laisse un commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :