Mes filles: Même gamme, mais modèle différent.

Niveau comportement alimentaire, j’ai eu le droit au totales opposées. Au moins, je peux comparer, et à vrai dire entre « trop manger et vouloir tout le temps manger » et « pas manger et ne jamais vouloir manger », je ne sais laquelle choisir..

La grande, un estomac sur patte.

Elle à tout le temps faim, ne refuse jamais quelque chose à boire. Je lui demande tous les jours « tu as fait quoi à la crèche » elle me répond « miam-miam ». D’ailleurs, MIAM MIAM a été un de ses premiers mots.

Mini-glouton à faim à toute heure de la journée. Les mots « manger » « cuisine » « repas » ont été bannis de chez moi, car aussitôt prononcé , aussitôt une crise car « miam-miaaammmm » (mais il est que 10h chérie…). On est donc devenus pro des épellations : « Tu as préparé son B-I-B ? » non pas encore, la je fais « C-U-I-R-E les P-A-T-E-S »…sympa…

Elle repère un reste de nourriture tombé par terre à 5km à la ronde.

Sa pièce préférée, c’est la cuisine.

Elle adore ranger les courses, faire la cuisine avec maman (enfin, un bout de carotte dans le plat, un bout dans la bouche, pas très productive la Plumette !).

Et sa façon de manger, je ne vous en parle pas… Un vrai cochon. On a beau lui dire de manger doucement. On a l’impression qu’elle croit qu’on va lui retirer son assiette dans la seconde. Enormes cuillères, aussitôt remplies alors que la bouche n’est pas encore finie. On est encore obligé de calmer ses ardeurs en proposant de l’eau ou en la faisant parler pour qu’elle en oublie un peu son repas.

Vise un peu ce coup-de-fourchette (euh, de cuillère) :

Alors, oui, je le dis : Avoir un mini-glouton à la maison, c’est pas évident !

La petite, même gamme, même moule, mais modèle tout à fait différent !

Elle, la bouffe, ca l’intéresse pas vraiment. Déjà, lui faire accepter LA VUE du biberon a été compliqué. Ensuite, la faire accepter de le mettre dans sa bouche: tout une histoire… Oui, j’ai testé toutes les tétines possibles (ndlr : celle qui a « gagné » fut celle du supermarché premier prix en caoutchouc… Par contre, le super bib-special-bébé-allaité-refusant-le-bib-avec-soupape-d’air-speciale-sapiration-comme-au-sein a été recalé : 20euros dans le vent…).

Bref, la nourriture et elle, c’est pas la même histoire. A son âge (8 mois) , sa sœur enquillait le biberon en 2 secondes, il fallait lui faire faire des pauses, trouver de quoi la « caler » pour sa nuit.

Petite Pomme, elle, n’en a que faire des horaires, des menus.

Fait maison ou pas ? Peut importe. 4 cuillères et fermeture définitive de la bouche.

On tente de faire l’avion (voir ci dessous).

On tente de mettre la purée dans le bib.

On tente de la faire rire et hop d’enfourner la cuillère remplie à ras-bord (version gavage) mais elle reste trop-peu intéressée. Ce qui l’intéresse, c’est mon sein en fait.

Démo en images de ma PtitePomme qui n’a pas trop envie d’ouvrir la bouche… (Non mais maman, c’est pas en faisant l’avion que tu vas réussir à me faire manger ma compote !)

[youtube http://youtu.be/qlCHYHXNhak%5D

Je pense que la grande tiens de son père, et la petite de moi. J’ai toujours eu « un appétit d’oiseau ». Moi aussi, manger ne m’attire pas plus que ça. Je suis gourmande, certes, mais manger, passer des heures à table, cuisiner, c’est « pas mon kiff ».

En fait, mes deux filles, c’est une mini réplique de papa contre la mini réplique de maman.

Point positif : La compote à moitié vidée par n°2 est aussitôt engloutie par n°1 ! Pas de gâchis chez nous !

Alors, oui, je le dis : Avoir un mini-oiseau à la maison, c’est pas évident non plus!

Et par chez vous ? Plutôt gros mangeur ou appétit d’oiseau ?

allomamandodo

0 comments on “Un enfant trop gourmand, ou qui refuse de manger, même galère!”

  1. Moi c mini glouton !!!tout paquet de galette, de pâtes ou n’importe tant que sa ce mange !ben elle réclame et si on donne pas c la grosse crise du coup on cache tout et elle n’a que 14 mois

  2. Pareil, mais dans le sens inverse. La 1ère (5 ans) mange encore tout doucement et la 2eme avale tout ce qui traine si je ne fais pas attention (limite le gâteau tombé par terre devant l’école tout à l’heure). Son premier mot a été  » A » et maintenant dès qu’elle a faim c’est « A » la bouche en grand et « AAAAAAAAAAAAAAA » si on ne lui donne rien. Maintenant on fait un peu attention à ce qu’on lui donne , beh c’est clair que c’est difficile de refuser à un enfant si petit (16 mois) Donc oui c’est difficile les 2 et je pense aussi que la 1ere tire de mon côté et la deuz du père …

  3. j’ai aussi une mini-gloutonne à la maison. elle n’a que 14 mois mais par exemple, si elle pouvait mettre la banane entière dans sa bouche, elle le ferait! obligés de cacher la bouffe dans la cuisine car elle faisait les tiroirs!

  4. hihihihiiiii trop chou la vidéo.
    Tout les problèmes alimentaire on était réglé par l’entrée à la crèche/maternelle. Après ca n’empêche pas les soucis de « j’aime pas caaaaaa » pourtant 1mois avant c’était son truc préférééééééé.

  5. Bon, ben moi j’en ai qu’une pour le moment et c’est mini-moineau… Et pourtant, je fais beaucoup de popote, j’adore manger et toute et tout. Mais on a trouvé la parade, enfin ! Elle a commencé à jouer à la dinette avec sa cousine

  6. Ping : Allo Maman Dodo

Laisse un commentaire!