Mercredi, idée de génie (ou pas):

Et si on allait au parc intérieur?

.

Oui, l’aire de jeux intérieure: Le temple du loisir pour les enfants!

Ici sont réunis en un même lieu toboggans, échelles en tout genre, escaliers de toutes tailles piscines à boules, gros boudins verticaux et filets par dizaines…

IMG_3638

Super idée pour être tranquille tout en crevant les enfants (oui, l’ultime but, on le sait tous, c’est qu’ils reviennent à la maison heureux ET fatigués!).

Ce qui est bien, c’est que chaque espace est bien délimité: Un espace bébén un espace enfant, un espace adulte: Des tables et des chaises pour se reposer, lire un magazine, papoter avec les copines (qui amènent aussi leurs mioches s’épuiser), et même pour travailler (oui, y’a du wifi!).

Parce que la liberté maternelle, c’est quand les gosses s’amusent pendant que nous, on est libres!!

Allez, c’est parti!

14h, on arrive.

Entrée: 11 euros. x2. Oui, à 3 ans, tu payes quand même 11 euros pour 4 descentes 1/2 de toboggan… Grumph. Mais le bonheur de tes enfants et ta tranquillité, ça n’a pas de prix!

Après t’être délestée de 22 euros, tu entres dans l’aire de jeux.

Et là, tu regrettes de ne pas avoir pris de boule-quiès ou de doliprane. Il doit y avoir un record de décibels dans ce truc! Mélange de cris, de rires, de pleurs, de parents appelant leurs enfants et d’enfants appellent papa ou maman.

Ajoutez à cela de la musique d’ambiance (on se demande bien pourquoi ils en mettent, de l’ambiance, il y en a déjà avec des dizaines de gosses excités!), et vous obtenez une joyeuse cacophonie dans laquelle vous allez rester 2h…

A peine entrée, tu dois choper tes gosses qui courent déjà vers les jeux… HepHepHep! Tes chaussures! On doit les enlever et les placer dans des petits casiers.

Consciencieusement, tu choisis le casier du haut à droite et alignes soigneusement les chaussures de tes enfants avant de leur retirer leur manteau et de les lâcher dans la « jungle ».

Tu te trouves une place assise, pas trop près des jeux (le bruit!!!) et pas trop loin non plus (sinon n’as pas la vue sur tes loupiots!).

Enfin  du temps pour toi!

Arnaque!

« Maman, j’ai peur d’aller laaa baaaas ». Mais non, vas y…

« Naaann, avec mmooiii! ». Tu résistes. Tu n’as pas payé, toi, pour aller dans ces dédales de mousse de toutes les couleurs! C’est bon, ton enfant se décide enfin à partir dans les jeux.

A toi la tranquillité.

46 secondes. Avant d’entendre un familier « Mamaaaannn ». Tu te convaincs que ce n’est PAS le tien. Après tout, il y a une chance sur 79 pour que ça soit le tien. Et zut, c’est le tien… Adieu magazine, et bonjour acrobaties!

Tu retires tes chaussures et te voilà propulsée à 4 pattes dans un tunnel en plastique suivant une fillette de 4 ans et te faisant marcher dessus par un garnement de 7 ans, à la recherche de ton enfant en pleurs… VU! Câlin, réconfort… A la vue de sa maman avec lui dans les jeux, ton enfant n’a plus peur, ne pleure plus et décide de descendre le grand toboggan.

En montant l’escalier en boudin (toujours à 4 pattes), tu croises un papa, lui aussi l’air désespéré et en chaussettes, dans le sens inverse. Regard compatissant. Lui aussi s’est fait avoir.

Arrivée en haut du toboggan, tu penses y larguer ton gosses et redescendre par l’escalier.

QUE NENNI! La force de persuasion de ton petit te fera t’asseoir dans le toboggan (Oh merde, mes fesses rentrent à peine!) et glisser (tant bien que mal, les fesses gênent ta glissade).

AAAHHHHHH. Un cri résonne dans l’air de jeu. C’est toi qui hurle! On n’imagine pas à quel point ça va vite ce machin!

IMG_3589

 

Arrivée en bas: Bonne résolution! Je reste assise, coute que coute. NA! Enfin, avant, on va se chercher un truc à boire.

Arrivée au bar, enfin, au stand de confiserie (oui, les malins, ils mettent bien en avant Kinder et Cie), tu lis la carte: Coca, Grenadine, Oasis (Pas de mojito?!). Bon, un pichet de sirop de fraise et 3 verres SVP.

Tu te rassois. Tu te sers un verre, essaies de boire mais tu t’interrompts à cause de tes enfants qui (forcément!) on aussi soif en même temps que toi… Glouglou, voilà! Au revoir les gosses, allez jouer!

Et là, en fait, tu te rends compte que les espaces ne sont pas si bien délimités que ça. Ton bébé veut absolument entrer dans le château gonflable, tes gosses squattent les chaises des parents et toi, tu te retrouves coincée au milieu de la piscine à boules ou au milieu d’un labyrinthe de filet!

IMG_3636

Après t’être échappée de cette prison, tu retournes à ta place  et remets tes chaussures… Enfin seule! Tu peux ouvrir ton magazine (ils en laissent plein à l’entrée!). Tiens, le Prince William se marie? Ah non, c’est un magazine « vintaaaage » (comprends, vieux de 3 ans, comme chez le coiffeur ou le docteur quoi!)… Pas grave, pas de nouvelle fraiche, mais au moins ça te change les idées.

Tout en surveillant du coin de l’oeil tes enfants, tu commences à te détendre (et même, tu commences à t’habituer à la cacophonie ambiante!).

Mais vite, te voilà rattrapée par ton rôle de mère: « Maman pipiiii! ». Et c’est reparti pour un tour! Evidemment, les WC sont à l’entrée donc tu te tapes toute la salle à traverser (et les enfants par terre à enjamber!). Et bien sur, le 2ème attend toujours que le 1er ai fini pour manifester son envie, à lui aussi, d’aller aux WC! Donc « re-traversage » de salle!

Tu regardes l’heure. 15h30. Allez, encore 30 minutes à tenir (comptons 2 pauses pipi, 3 fois 2 gorgées d’eau, 5 aller-retour à 4 pattes dans le tunnel et 3 crises à calmer) et tu seras enfin LIBRE!

Glissades, cris, roulades, rires, dégringolades, pleurs. Succession d’actions, et d’émotions!

Allez, on repart! Après avoir cherché pendant 5 minutes les chaussures (qui ne sont plus dans le casier du haut à droite), tu sors enfin à l’air libre! (Libéréééée Délivréééée!)

Epuisée, suivie par tes enfants, en pleine forme!

Hum… En fait, la VRAIE liberté maternelle… c’est quand il sont devant la TV!

 

Ca te rappelle quelque chose?!

(Texte volontairement exagéré mais je suis sure que c’est pas si loin de la réalité, hein?!)

Si toi aussi tu as connu ces situations à 4 pattes en chaussettes dans un tunnel en plastique.. Je compatis!

(Viens compatir avec moi sur ma page FB!)

 

Mes autres articles de la catégorie humour sont ICI

allomamandodo

11 comments on “Vis ma vie de maman… Au parc de jeux intérieur! #Humour”

  1. C’est à peine exagéré!!ici le dernière fois ca c’est terminé à l’hôpital avec un bras cassé pour ma grande de 5 ans.pas sûr d’y retourner de si tôt!

  2. Merci pour ce super article sur les jeux d’intérieur. Comme d’habitude je m’éclate en te lisant. (Et oui, je suis désolée, mais j’ai envie de te tutoyer tellement que tu fais partie de mes … Mon activité de détente presque favorite

  3. Merci pour ce super article sur les jeux d’intérieur. Comme d’habitude je m’éclate en te lisant. (Et oui, je suis désolée, mais j’ai envie de te tutoyer tellement que tu fais partie de mes … Mon activité de détente presque favorite

  4. Souvent on y va avec sa tante, donc elle ne cri pas maman mais « tata!!! » pour aller jouer avec et elle la « dispute » quand elle ne va pas assez vite pour grimper au toboggan… Ou comment avoir la « paix » sauf pour les « pipi caca popo vite maman »

Laisse un commentaire!