Allo Maman Dodo

Le compte à rebours des fêtes de fin d’année!

Ahh… Les fêtes de fin d’année! Le feu qui brûle dans la cheminée, la douce odeur de cannelle, le scintillement du sapin, la dinde dans le four, et ce bruit… ce bruit…

Mais qu’est ce que c’est?

Ah oui, c’est l’excitation des enfants qui monte crescendo au mois de décembre, pour finir en apothéose de cris le 25 au matin! Mais ces cris là, on les supporte, car ce n’est que du bonheur…

Oui, Noël, pour les enfants, ce n’est que du bonheur… Mais pour nous, parents, c’est synonyme de la fin d’un périple « pré-Noël » qui aura duré des mois.

 

Il paraît que quand on aime, on ne compte pas… FAUX!

Les enfants aiment Noël plus que tout, et nous, on aime nos enfants, et les voir si heureux…

Mais on compte!

 

Déjà, on compte l’argent !

Parce que Noël, ça coute cher ! C’est LE budget dépense de l’année ( avec les vacances et la rentrée) ! Et plus on a d’enfants, plus c’est un casse-tête de trouver les cadeaux idéals. On a tous nos petites astuces de parents pour trouver des idées sympas et qui conviennent au porte-monnaie : On achète d’avance, pendant les soldes, ou même après, pour les plus grands, on va dans les magasins de déstockage, on se cotise à plusieurs, on utilise nos chèques « K-Do » offerts par notre boite, on récupère des jouets des cousins , on achète d’occasion… Mais parfois, le jouet tant convoité est nouveau, donc rare et cher ! (Oui, s’il était dans tous les magasins à bas prix, ça serait trop facile !).

Donc, comme la plupart des parents, tu te bousculeras la semaine d’avant Noël dans tous les magasins de la région pour trouver LE jouet que tous les enfants réclament et qui est en rupture de stock depuis 3 semaines (tu te retrouveras même parfois à l’acheter au « marché-noir-des-jouets-de-Noël » en l’achetant 2 fois son prix…). Tout ça pour une espèce de petite boule de poils violette électronique à minimum 60 euros, que ton gamin va casser au bout d’une semaine (et qui restera bloqué en mode « Bonjour/Bonjour/Bonjour» répété 16 fois par minute !).

 

 

Oui, on compte l’argent…

Mais on compte le temps aussi !

Parce qu’à Noël, il faut le savoir, il faut composer avec la règle des 3. Tu ne connais pas ? Lis et tout te sembleras clair !

3 mois avant Noël: C’est encore l’été mais tu entends déjà « Mon beau sapin » à longueur de journée. Un peu comme pour te prévenir que tu vas devoir te coltiner Nöel dès le mois de septembre. Alors que toi t’as juste envie de rester en vacances, et que ton esprit est encore en train de patauger dans l’eau de la mer. Mais les enfants , eux, ne parlent déjà que de leur cadeau, et commencent à te poser les questions reloues de Noël, que tu entends tous les ans ( Il est où le Père-Noël ? Et la maman Noël ? Il rentre comment dans la maison ? etc…).

 

3 mois moins 3 jours avant Noël: Début du chantage au Père-Noël. Oui, quand on n’a pas d’enfant, on trouve ça mal. Mais après, on use et abuse de cette arme à coup de « Si…. Le Père-Noël ne passera pas », « Soit gentil ou sinon, pas de cadeau, le Père-Noël te regarde », ou encore « Tu veux que j’appelle le Père-Noël pour lui dire ce que tu viens de faire ?! »… Bref, ils nous « attaquent », on réplique !

 

3 mois moins 3 semaines avant Noël: La liste est faite. Des petits bouts de catalogue collés sur des feuilles blanches. Un texte mensonger « J’ai été très sage » et environ 76 jouets chacun. Euh, mon coeur, tu sais que le Père-Noël, c’est pas Crésus?!

 

3 semaines avant Noël: L’excitation monte, monte! Le sapin est mis, le calendrier de l’avent entamé… Bref, ça sent bon Noël!

 

3 jours avant Noël: La phrase « C’est quand Noël ? » résonne dans ta tête, et tu seras prise de tremblement à force de l’entendre 45 fois par jour. Parce qu’évidemment, rien n’est prêt. Et la belle famille débarque après-demain!

 

3 heures avant Noël: Les enfants sont pouponnés, la famille est réunie… Il est temps de rentrer dans la peau du vrai mythomane-de-Noël comme le font tous les parents qui participent au plus gros complot de l’univers: L’existence du Père Noël ! Et vas y que je mets un verre de lait au pied du sapin, et voilà que je fais semblant de voir le traineau dans le ciel, etc… (Astuce : dis lui « Mon cœur, tu sais, le Père-Noël préfère le Champagne, retire ce verre de lait et sers lui une coupe bien fraiche! »).

 

3 minutes avant Noël: C’est enfin le jour J, et là, deux choix possible de réaction infantile : Tout ou rien ! Tout fou, à hurler, prendre les cadeaux un à un, ne pas en croire ses yeux, en faire des tonnes, ou alors rien… Mal réveillé, timide, n’osant pas toucher aux cadeaux (Mais grrr bon-sang ouvre les, j’ai pas fait la queue à SuperJouetPlus pendant 4h25 pour rien !!)

 

3 minutes après Noël: C’est déjà fini. Les cadeaux ont été déballés à vitesse éclair. L’enfant est repu de déballage, immobile. Toi, tu attends avec impatience un petit mot de sa part, un regard… Il ouvre la bouche, et dit « C’est tout ? »…

 

Et non, ne crois pas que tu auras le droit à un merci, je te le rappelle,

c’est le Père Noël qui récolte la gloire!

(Tu vois que tu as bien fait de lui boire son verre de Champ !)…

 noel humour

 

((Chronique écrite pour le magazine Baby&Cie))

allomamandodo

2 comments on “Le compte à rebours des fêtes de fin d’année!”

  1. j’adore vos articles, çà me reconforte, mais cette année j’aurai peut etre droit (je dis bien peut etre) à un merci, car ma fille connait la verité

Laisse un commentaire!

%d blogueurs aiment cette page :