Au secours….

Je sens que mes seins ne suivent plus.

J’ai une boule au cœur rien que d’y penser.

D’accord elle à 8 mois.

D’accord j’avais dit que j’allaiterai 6 mois. J’ai rempli ma mission.

Mais j’aime trop ça. C’est dingue. C’est mon moment. Notre moment. Je suis égoïstement accro à ce moment. Peut-être mes derniers moments d’allaitement…

Un allaitement tout à fait normal. Ca a commencé comme ça. Des bonnes montées de lait. Mais un sein qui faisait plus mal que l’autre. Une préférence pour un coté. Une habitude que j’ai prise. Et toujours cette douleur lorsque je donnais l’autre sein, alors je lui donnais moins, pas une tétée entière.

Ca a commencé comme ça. Privilégier un sein. Voir que, du coup, l’autre ne suivait plus. Et finir par n’en donner plus qu’un. L’autre a abandonné.

Laissé.

Lassé.

Vidé…

Je sens que mes seins ne suivent plus.

Je n’ai plus ces grosses montées de lait. Maintenant elle boit aussi le bib. Maintenant les tétées sont le matin, et au goûter. J’aime cette liberté. Je vais et viens comme je veux. Avec ou sans bébé. Mais pour l’instant je ne peux pas me décider à enlever ces deux tétées.

J’en viens à aimer ses réveils nocturnes. Oui, j’aime qu’elle me réveille pour venir se blottir contre moi, se rassurer auprès de moi. J’aime qu’elle ai besoin de moi car j’ai besoin d’elle. Est-ce que ça sera pareil une fois sevrée?

Ma « grande », je l’ai allaité 3 mois et demi. Reprise du boulot. Tirage de lait trop compliqué. Sa dernière tétée, je m’en souviendrai toute ma vie. J’ai versé des larmes de tristesse: mon bébé s’éloignait de moi, et des larmes de joie: mon bébé grandissait.

Mais pour la deuxième. C’est différent. Et si c’était la dernière ?

A chaque tétée, cette question … Et si c’était la dernière ? Rien que d’y penser, ça me chamboule, j’ai encore envie d’exister de cette manière.

Je sens que mes seins me lâchent, et je n’aime pas ça.

Va falloir dire adieu à ces moments dans quelques mois.

Adieu à cette magnifique fusion, entre bébé et moi…

Je sens que mes seins me lâchent, mais mon amour pour elle ne me lâchera pas.

 

 

allomamandodo

35 comments on “Mes seins ne suivent plus …”

  1. pareil à 6 mois, mes seins ne suivaient plus les besoins…. 6 réveils par nuit, « mmmmh tu charies ma fille?! » j’ai mis 3 semaines à la sevrer au biberon tranquillou… du coup, ma dernière tétée, je ne m’en rappelle même plus!

  2. Je comprends tout à fait! Mais le fait que la montée de lait soit moins importante ne signifie pas forcément que ça va s’arrêter. J’ai eu plusieurs fois peur de ne plus avoir de lait parce que je ne sentais pas la montée mais en fait j’en suis venue à penser que je devais produire « à la demande » parce que la Chouquette n’a pas semblé avoir faim après les tétés du matin et du soir que j’avais conservé après la reprise du boulot. Je m’étais dit que j’allaiterai tant que j’aurai dû lait, résultat, j’ai arrêté à 20 mois et encore, j’ai été obligée parce qu’on avait prévu un voyage sans elle. Tu peux peut-être essayer la tisane au fenouil pour t’aider, non?

  3. oh ça me rend triste !!! ici on a pas encore ce pb (12 mois) mais elle préfére largement un sein à l’autre … par contre ça va ça vient ‘a des jours où mes seins coulent à flot et d’autre bofbof puis ça revient … pourtant on a toujours 4 5 vrais tt par jour …. tu auras été au bout de ton truc c’est déjà bien puis elle en a bien profité!!! et les câlins necesseront pas !! bisous

    • Mais elle préfère un sein à l’autre, mais tu lui donnes les 2? Car moi, celui qui est tout-petit-tout-vide j’ose plus lui proposer vu que j’ai eu mal. En attendant je fais avec un. Du coup j’ai une silhouette bizarre, un gros sein, un petit…

  4. Moi c’était pareil!!! Mais j’ai quand même continué jusqu’à ce qu’on soient prêtes toutes les deux!!! Il y a même des jours où je complétait par un biberon!!! Mais tampis, je pense qu’il faut vraiment être prête pour arrêter et ne rien regretter!!! Bon courage a toi

  5. Ohlala très émouvant ton récit, j’en ai eu les larmes aux yeux (on va dire que ce sont encore ces fichues hormones…).
    Moi aussi j’allaite ma poupée qui a 2 mois et demi et j’adore ça.
    Au début, j’avais prévu d’allaiter 3 mois mais ça se passe tellement bien que je vais continuer jusqu’à ses 6 mois, si je peux. J’en profite je suis en congé parental!
    Sinon, je culpabilise énormément par rapport à mon fils. J’ai allaité 3 semaines. J’ai échoué. J’ai beaucoup de mal à accepter les échecs, surtout quand il s’agit de mes bébés. L’allaitement de Noah s’est mal passé car ça me faisait très mal, puis on m’avait conseillé d’allaiter à la demande, du coup, il se passait pas 1h sans que Noah soit à mon sein (si si!!!).
    Alors là, je suis super heureuse d’aimer allaiter mais en même temps, ça me remet mon échec en pleine figure, je me dis que j’aurai dû persister à l’époque, aller au-delà de la douleur et de la fatigue, etc.
    En tout cas, tout ça pour dire que ton récit m’a beaucoup touché, c’est merveilleux d’allaiter, ça créé un lien intense et indestructible, ça procure du bien-être et une fusion totale avec son bébé, enfin j’adhère et j’adore.
    8 mois c’est fabuleux! Il restera toujours les gros câlins allongés dans le canapé ou le lit, des purs moments de tendresse.
    Puis ce n’est peut être pas la dernière fois que tu allaites un enfant…;-)

  6. Mais si vous ne voulez pas arrêtez toutes les 2 , pourquoi le faire. Au bout d un certain tps, le lait est produit à là demande. Les seins produisent ce qu il faut et non plus en surplus comme au debut. C est pour ça qu il n y a plus ces grosses montes de lait. Mais tant que bébé tetera , le lait se produira. Y a qu à laisser bébé teter beaucoup pendant 24h et le lendemain, les montés de lait se feront de nouveau sentir. Les seins auront enregistré que bébé à un peu plus besoin de lait, alors ils vont en produirent un peu plus

  7. Coucou,
    Alors je trouve que tu es une supère maman qui a besoin d’aide. Je ne me sens pas spécialiste. Même que je ne voulais pas allaiter, je ne le sentais pas c’était pas pour moi. Des mamans de mon entourages pour qui l’allaitement était un plaisirs et ma supere sage-femme m’ont fait changé d’avis. Aujourd’hui boutchou à 6 mois et j’allaite toujours. Pourtant des journées comme aujourd’hui sont parfois dures, ils fait ses dents et sa poussée de croissance des 6 mois donc au seins toute 1-2h.
    Sans être spécialiste je vais te livrer mon expérience et les conseils que j’ai reçu car j’ai plus ou moins eu les mêmes soucis, essentiellement de ma sage femme. En espérant que ça t’aide, parce que pour moi si ta fille ne prends que 30 mL de bib ben tu peux continuer et même faire repartir le sein qui va pas.

    Alors déjà les conseils sur ça fait mal. Alors le plus souvent ça fait mal au sein parce que bébé le prend moins bien. Il n’attrape pas entièrement le mamelon dans la bouche. Le plus souvent c’est du coté direteur (ie pour moi crevasse au début sur sein droit puis mastite, car je suis droitière) C’est moins facile de bien placé bébé de la main gauche. Les solutions:
    1- ben faire lacher bébé et remetre bien le sein en place.
    2- ben changer les positions dans laquelle tu allaites parce que ton bébé n’appuie pas pareil partout. Donc changer la position de prise en bouche à chaque tété permet de soulager le téton un peu. Mes positions favorites: classique bébé sur mes genous, allongée bébé contre moi, ventre à ventre, et « rugby » bébé à la tête face à moi le ventre contre ma hanche et les pieds vers mon dos. Vaut mieux se caller avec des coussins pour rugby parce que ça fait lourd à tenir maintenant. En cherchant sur le net tu dois pouvoir trouver d’autres positions.
    3- utiliser des balmes pour le sein après la tété pour soulager. Désolée mais là je donne des marques: Lansinoh HPA Lanolin. une crème à appliquer sur le sein. et c’est fait pour donc bébé peut « en manger ». Et mon préféré pour me soulager les compresses de multi-mam. Tu peux les laisser sur le sein entre deux tétés.
    4- les bout de sein en silicone j’en ai utilisé un temps parce que ma crevasse ne voulait pas guérir et j’avais trop mal. Boutchou a accepté de téter avec et là je n’avais plus mal. Parait que ça marche pas toujours et que certain bébé aime pas.
    5- je n’ai pas testé mais une amie avait des coquillages d’allaitement à placer sur le sein entre les tétés. Parait que ça marchait pour elle

    Surtout avec le temps ça devrait passer si ta fille est dans une bonne position, le téton « se fait ». Ca m’avait pris semaines après la naissance avant que je sois plus à l’aise du côté droit.

    L’autre souci, un sein plus que l’autre. Même problème ici, le sein droit toujours lui après la mastite produisait moins que l’autre. Mon boutchou a commencé à refuser net de boire de se côté là. Je me suis demander comment j’allais faire, je ne voulais pas arrêter d’allaiter. Et maintenant, ben après plusieurs semaines je n’ai pas arrêté et j’ai même l’impression que ma production de lait est plus rééquilibré.
    Donc je pense sincérement que si tu donnes ton sein mal aimé, la production devrait repartir.
    Ce que j’ai du faire pour forcer boutchou à boire des deux côtés. J’ai un peu tout essayer.
    1- changer de position, pour qu’il ne sache pas de quel côté il boit. Car à un point donné il refusait de prendre le sein, même s’il avait du lait. Allongée par exemple il le prend toujours plus facilement
    2- Toujours donner en premier quand il le prenait le sein mal-aimé. Comme ça tu maintiens un minimum la production, voir tu la stimules. Tant pis si au bout d’une minute boutchou passe à l’autre
    3- le bluff. Je donne le sein préféré, je fais lacher et sans « trop » bouger je le rebranche sur sein mal aimé. Genre ni vu ni connu. Parfois ça marche
    4- pomper le mal aimé quand boutchou n’a pas bu dessus pour maintenir la production même si c’est pour récupérer 10 mL
    5- masser le sein pour stimuler la production avant de brancher bébé avec une huile de massage genre Weleda ou Hipp. S’il n’y a pas de petit guide explicatif avec l’huile, je crois que sur le site de weleda c’est téléchargeable, une amie l’avait fait je crois.
    6- « chauffer le sein » avant une tété par exemple avec un gant de toilette passée à l’eau aussi chaude que tu supportes. Ca favorise l’expression du lait. Tu peux aussi faire ça avant de pomper du lait.

    Ma sage-femme m’a aussi dit ne t’inquiète pas au pire allaite sur un seul sein il devrait produire plus pour compenser.

    Je pense que si tu « forces » ta fille à prendre le sein mal aimé, à essayer tu vas relancer la production et ça devrait repartir.
    Bon courage j’espère que ça va s’arranger avec de la patience et beuacoup d’amour 🙂
    bises
    Caropuce

    • Merci pour tous vos conseils. La, j’ai pas le temps de répondre individuellement mais je vais essayer un max de suivre vos petits trucs. Et ça me rassure tellement de me sentir soutenue. Car parfois, j’ai trop l’impression qu’on me « pousse » à arrêter (la société et cette idée qu’à 8/9mois il est temps d’areter…) donc le fait de vous voir me dire de m’accrocher me conforte dans l’idée que j’aime allaiter et que j’ai envie que ça continue! MERCI

  8. j’ai arrêté à 10 mois il y a plus d’un an, la reprise du boulot a été fatale, la boule au ventre je l’ai eu, les larmes je les ai aussi versées, je compatis tant , c’est vrai qu’on a le sentiment de les perdre un peu quand même, surtout c’est ta deuxième, …mais tu as créé un lien si fort, allaitement ou pas tu restes la même pour ton enfant …ceci dit, tu es surement passé en allaitement à la demande, , bois bien, mange les aliments qui aident, quinoa, lentilles, levure de bière et peut être que tu vas pouvoir maintenir ces têtées qui vous font du bien au moral ! Il y a des jours avec des jours sans, et puis un jour on est prête à tourner la page, mais il y a tant d’autres pages …

  9. j’arrive apès la guerre moi….
    tout les bon conseil on était donnés.
    t’arrive au moment où t’as plus la sensation des seins plein (sauf si tu passe une journée sans tétés) .
    c’est déstabilisant mais normal.
    si ca peut te rassurer pense au fénugrec. c’est des graines. et la SEUL chose scientifiquement prouver stimulant la lactation.
    Je les fais germer c’est super bon en salade. mais tu peux aussi les utiliser en infusion.

  10. Au départ pour ma fille ainée, c’était pareil, je pensais l’allaiter 6 mois puis finalement ce moment magique et tellement pratique qu’est la mise au sein m’a fait continuer! Comme toi, au bout d’un moment je n’avais plus de montée de lait. La collectrice du lactarium qui passait chez moi m’avait expliqué que c’était tout à fait normal puisque vu l’âge de ma fille (7mois), le lait arrivait à la demande. C’est à dire dès l’instant qu’elle se mettait à téter. Célestine s’est sevré finalement toute seule (vers 11 mois), j’étais enceinte de Jeanne. Et là, j’ai senti que effectivement mon corps produisait encore du lait. Ma fille ne tétait plus et donc, engorgement….
    Pour ma 2ème, j’ai eu longtemps comme toi un sein plus douloureux que toi. Mais c’est avec le recueil lait du lactarium que j’ai gagné la bataille! Ensuite j’ai pu le proposer à Jeanne. ouffff… 8 mois demain ma petite Jeanne et toujours au tétou! Et rassures toi, je n’ai plus de montée de lait mais j’en produit encore lorsque ma fille tète.

  11. chère maman, j’espère que tes doutes se sont un peu envolés et que cela se passe mieux avec ton petit bébé d’amour.
    ne lâche pas si tu n’as pas / si vous n’avez pas envie d’arrêter. certains jours sont plus difficiles que d’autres mais le bonheur d’allaiter, le plaisir de pouvoir nourrir son enfant ne doit pas se stopper pour cause de difficultés qu’on n’arrive pas à surmonter seule.
    j’ai eu besoin longtemps de conseils et d’aide de la part d’une conseillère en allaitement, une femme qui m’a aidé à sauver mon allaitement.
    la leche league aussi est une source importante d’aide et permet de rencontrer des mamans allaitantes.

    bon courage en tout cas et profite de tous ces instants.
    je les trouve trop doux, trop remplis de bonheur que je préfère largement sacrifier mes nuits pour 2, 3 ou plus tétées avec mon bébé (elle a 7 mois).
    c’est une période qui ne dure déjà vraiment pas longtemps dans notre vie, alors on va éviter de la restreindre encore plus 😉

    et sinon, il y a des mamans qui n’allaitent avec qu’un seul sein. Tout est possible ^^

Laisse un commentaire!